Construction d’immeubles mixtes logements et bureaux

Buttes

Lieu : Paris Typologie : Logements et bureaux MOA : Immobel, Crescendo
Surface : 5 069 m² SP Budget : 10,5 M€HT MOE : Armand Nouvet & GIVRY
Mission : Complète Année : Études en cours Partenaires : EVP, LAB, MAZET, AMODEV, WILD, LASA

Cet immeuble à la volumétrie atypique et au cœur végétal s’inscrit dans le prolongement de l’imaginaire et d’une trame verte.

Le projet tire parti de la topographie atypique du quartier et de sa position naturelle de belvédère sur la ville. À cheval sur deux rues aux nivelés distincts du fait d’un fort décaissement, le projet opte pour un double alignement avec les volumétries des toits avoisinants en se déhanchant d’un côté puis de l’autre. Il offre ainsi un signal architectural fort, confirmé par une proue en pointe coupée. Installé sur une parcelle chargée d’histoire, l’immeuble renoue avec son patrimoine en ré-employant les pierres meulières du mur de soutènement de l’enceinte existante. Grâce à une nouvelle écorce en pierre massive, l’immeuble s’habille d’une façade minérale sur sept étages qui fait liant dans le tissu disparate du quartier. 

Dans cette parcelle à trois côtés, le projet construit trois triangles de bâti qui s’élèvent autour d’un quatrième, constitué d’espaces végétalisés en pleine terre. Sa toiture végétalisée complète le cordon de biodiversité formé par le réseau vert. Un pli dans le bâtiment offre une porte d’entrée vers le cœur végétalisé de la parcelle, et crée une connexion visuelle entre les deux rues. La trame maîtrisée organise la circulation dans les trois triangles à l’écriture homogène : espaces de bureaux au rez-de-chaussée, logements dans les étages. En façade intérieure, des balcons filants légers offrent une vue plongeante sur le cœur vivant et protégé de l’îlot vert. Le projet privilégie le recours au bois et le réemploi des matériaux issus de la démolition.